PROGRAMME POUR CHERCHEURS EN EXIL

Le réseau MEnS travaille en partenariat avec le programme national français PAUSE d’accueil des chercheurs en exil. Créé en janvier 2017, il accorde des financements incitatifs aux établissements d’enseignement supérieur et aux organismes de recherche publics projetant d’accueillir des scientifiques en situation d’urgence et les accompagne dans leurs démarches.

La France a lancé, sur le modèle de la Philip-Schwartz-Initiative en Allemagne, un programme national d’aide aux chercheurs en exil, baptisé PAUSE. Créé en janvier 2017 et rattaché au Collège de France, il permet aux établissements et organismes de l’ESR français de recevoir une aide substantielle (50% à 80% du coût environné) pour l’emploi de chercheurs en situation d’exil et d’urgence. Ce programme concerne les jeunes chercheurs (doctorants et post-docs) tout comme les chercheurs plus confirmés. Les établissements et PAUSE proposent à ces chercheurs :

– Un emploi contractuel co-financé au maximum pendant 2 ans par PAUSE
– Un environnement de recherche
– Un accompagnement professionnel
– Des aides sociales, psychologiques et médicales


Plus d’infos sur https://www.college-de-france.fr/site/programme-pause/index.htm